Création de belles haies dans son jardin


Les fleurs et leurs couleurs ne suffisent généralement pas à embellir un jardin. Il faut parfois prévoir quelques haies qui, à condition d’être bien taillées et entretenues, offrent une belle composition et protègent également contre les regards indiscrets. À travers cet article, le but est de vous aider et de vous faire découvrir la manière dont vous pourrez faire pousser une haie, et ce de manière abondante et verte, en vous servant exclusivement de vos mains et en suivant une méthode traditionnelle de type DIY, désormais très à la mode, même dans le domaine du jardinage. Les haies sont devenues des éléments de décoration incontournables des jardins et des villas. En effet, derrière la haie, vous pourrez vous faire discret et ainsi augmenter votre intimité, mais vous pourrez également agrémenter votre maison d’une touche supplémentaire de charme et de verdure. Voilà pourquoi un guide simple et rapide a été conçu pour vous aider à obtenir une haie à faire envier les autres.

Comment aménager une jolie haie ?

Ci-dessous, vous trouverez des informations détaillées et des conseils pour vous guider à travers chaque étape.

– Choisir un emplacement approprié pour la haie

Une haie vive implantée à un endroit inapproprié sur un terrain pourrait être victime de dégradations dues aux personnes et aux animaux et pourrait se rabougrir, il est donc essentiel de bien choisir l’emplacement de la haie. De nombreux paysagistes estiment que les bons emplacements sont ceux des bordures et des délimitations.

Il vous est possible ainsi de choisir un de ces emplacements, mais aussi n’importe quel autre endroit, dans la mesure où il ne gêne aucunement vos déplacements ni l’exécution de certaines tâches, notamment pour creuser les trous de plantation, poser les plantes ou tailler la clôture.

– Déterminez la hauteur des plantations que vous souhaitez.

Si la haie est destinée à des fins de sécurité ou de respect de la vie privée, prévoyez une hauteur d’au moins 2,5 mètres. Cependant, au moment de faire votre plan, il convient de se conformer à la réglementation en matière de hauteur en vigueur dans votre ville ou municipalité.

Les clôtures de grande envergure sont difficiles à gérer. En effet, il est plus difficile de les tailler, de les cisailler et même de les pulvériser. Si vous préférez éviter le dur labeur de la gestion d’une clôture haute, choisissez une haie assez courte qui est aussi plus apte à embellir une propriété.

– Sélectionnez les meilleures plantes pour obtenir une belle haie

Les haies peuvent être établies sur la base d’arbustes, de vignes, de buissons aussi bien que d’arbres. Pour choisir les bonnes plantes destinées à votre clôture verte, il convient de tenir compte de l’objectif de cette dernière, des conditions climatiques de votre région, du type de sol et de vos préférences.

– Quelle sorte de haie peut servir de barrière impénétrable ?

Pour réaliser une barrière impénétrable, vous pourrez vous tourner vers les essences épineuses comme l’aubépine et le prunellier. Il existe d’autres espèces épineuses qui peuvent également être choisies, telles que les houx, les pyracanthas, les jujubiers, les robiniers noirs, les rosiers rugosa ou les frênes épineux.

Si vous désirez une haie à usages multiples, il vous faut combiner plusieurs plantes. En effet, une haie multifonctionnelle se compose de plantes à croissance haute et basse, pouvant être des arbustes ou des arbres.

Compte tenu de ce qui a été dit ci-dessus, il est vivement conseillé de sélectionner des espèces qui sont souples, dont la multiplication est facile et rapide, qui sont résistantes à la sécheresse, aux nuisibles et aux maladies. Le troène, le hêtre, le cyprès de Leyland, l’aubépine et l’oranger des osages sont quelques exemples de ces plantes.

Le troène est sans aucun doute une des meilleures espèces pour la création d’une haie, mais elle est plutôt rare. Si vous désirez créer une clôture vivante, vous pourrez gagner du temps en optant pour ces troènes en guise de haies.

– Voulez-vous une haie à feuilles persistantes (haie vive) ou à feuilles caduques ?

Vous pouvez en outre opter pour une haie à feuilles persistantes ou à feuilles caduques. Les plantes à feuilles persistantes contribuent à réduire le bruit et accroissent la beauté des habitations. Vous pouvez choisir des plantes à feuilles persistantes comme les buis, les ifs, les genévriers et les mahonias. Griselinias, rotundifolias, photinias sont également très prisés pour la constitution de haies.

Par ailleurs, les plantes à feuilles caduques enjolivent également les propriétés, mais elles ne durent pas toute l’année puisqu’elles perdent leurs feuilles en fonction des saisons. Parmi les plantes à feuilles caduques recommandées pour les haies, on trouve la haie de charmille, le laurier du Portugal et le cèdre rouge occidental.

Technique pour tailler une haie

Comme les autres plantes de jardin, la haie nécessite un entretien spécifique pour se développer de manière saine et assurer sa fonction de la meilleure façon possible. Pour cela, il convient de prêter une grande importance à la coupe, laquelle devra être effectuée régulièrement afin de garantir une croissance uniforme et harmonieuse des branches. La taille des haies est à effectuer à des périodes précises de l’année et elle doit être réalisée selon une certaine méthode pour permettre un développement régulier et ordonné de la plante.

Pour bien tailler les haies, vous devez disposer des bons outils pour obtenir une haie droite, sans irrégularités et donc belle. Premièrement, il faut commencer à tailler la haie en fixant une extrémité de la ficelle à un bâton situé à hauteur voulue. Tirez la ficelle horizontalement jusqu’à l’autre extrémité de la haie et attachez-la à l’autre extrémité à la même hauteur, en veillant à ce que la ficelle soit assez tendue. Démarrez la taille en gardant la ligne de la ficelle qui se forme en hauteur, pour ne pas provoquer de vilaines ondulations. Ensuite, taillez la haie au moyen d’un taille-haie.

Comment choisir son taille-haie ?

Le bon taille-haie reste celui que vous choisissez pour répondre à vos besoins spécifiques. Lors de votre choix, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs, et en premier lieu la variété de la plante (laurier, haie de bosos, pyracantha, pittosporum, etc.).

Choisissez votre taille-haie en vous basant sur le type de plante : pour des haies constituées d’espèces robustes, privilégiez un appareil puissant ayant une meilleure épaisseur de coupe. Pour une haie formée d’espèces plus fines, il suffit de choisir un outil moins puissant et plus maniable.

Choisissez un taille-haie selon la taille de la haie : le facteur le plus important est la longueur de la haie. Une très haute haie requiert un taille-haie avec une très longue barre. Si la taille de la haie est à hauteur plus modeste, il convient de privilégier un taille-haie électrique, plus silencieux qu’un taille-haie à essence.